Récupérer de l’espace-disque sur un serveur Windows

Après un certain temps, les mises à jour de Windows peuvent occuper un espace considérable sur une partition principale.

Par défaut, sur un poste de travail, il est possible d’utiliser l’outil Nettoyage de disque de Microsoft pour récupérer de l’espace en supprimer des fichiers temporaires et les mises à jour Windows qui ont été conservées pour permettre un retour en arrière.  Ces derniers peuvent être supprimés après un certain temps si on est certain de ne pas avoir à désinstaller une mise à jour.

Toutefois, sur un Windows Server, cette option n’est pas disponible.  Lorsqu’on va dans les propriétés du disque local, le bouton “Nettoyage de disque” est inexistant.

image

Voici donc la procédure pour remettre cette option sur un serveur.  Je ne recommande pas de faire cette opération sur un serveur en temps normal.  Mais si vous devez récupérer de l’espace à tout prix, vous pourrez récupérer certainement quelques Go.

Pour ce faire, vous devez ajouter la fonctionnalité “Expérience utilisateur” en passant par l’assistant Ajout de fonctionnalités du gestionnaire de serveur.

image

image

image

image

image

image

Un redémarrage sera probablement nécessaire pour compléter l’installation.

Par la suite, si vous retournez dans les propriétés du disque local, vous aurez accès au bouton “Nettoyage de disque” comme sur un poste de travail.

image

image

Faire un package d’installation avec WinRar

Avec tout le brouhaha à propos d’une «  » »faille » » » dans le logiciel WinRar (Voir article : WinRar : Une grosse faille qui n’en est pas vraiment une ?), j’ai pensé vous partager comment j’utilise WinRar pour créer des archives auto extractibles (SFX).

Ce n’est pas nouveau, WinRar permet de générer un exécutable qui extrait automatiquement le contenu de l’archive, ce qui est plutôt pratique, car le destinataire n’a pas besoin d’avoir le logiciel pour extraire les fichiers.  Par contre, pour des raisons de sécurité, il est assez rare que l’on veuille envoyer un fichier exécutable.

Par contre, du point de vue sysadmin, la possibilité de créer des exécutables pouvant extraire plusieurs fichiers est très intéressante.  D’autant plus qu’il est également possible de lancer l’exécution de commandes ou de scripts, que ce soit avant ou après l’extraction.

Voici un exemple permettant d’installer GreenShot et de copier le fichier de langue pour le français.

image

image

image

image

image

image

Si la variable %programfiles% pointe sur “Program Files (x86)” à l’exécution, vous devrez peut-être indiquer le chemin complet comme suit pour la version 64 bits :

XCOPY /Y language-fr-FR.xml c:\Programmes\GreenShot\

Vous voilà avec un exécutable qui installe automatiquement GreenShot de manière silencieuse (mise à part l’ouverture forcé d’Internet explorer par GreenShot ).

 

Google Earth Pro – Gratuit

Google Earth Pro est maintenant offert gratuitement.

Lien : https://geoauth.google.com/gev0/free_trial.html

En théorie, il suffit de s’inscrire pour obtenir la version d’essai et on obtient en réalité une clé permanent.

Toutefois, si vous avez de la difficulté à vous enregistrez, sachez que vous n’avez qu’à télécharger Google Earth Pro et à vous connecter avec votre adresse courriel et la clé suivante : GEPFREE